Tout sur les focus

Place du Clairedon  (quartier Saint-Cyprien, Toulouse), Atelier A. Trantoul. Toulouse

A la fin du mois de juin 1875, des pluies diluviennes combinées à la fonte des neiges provoquent dans le Sud-Ouest une terrible crue de la Garonne qui reste, 145 ans plus tard, la plus dévastatrice de son histoire : 208 victimes, plus de 1200 maisons et 3 ponts détruits rien qu’à Toulouse. Cet album de photographies inédites offre une vision saisissante de l’ampleur des dégâts.

A M. le directeur et à MM. les membres du jury d'expropriation (Toulouse, 1850)

Tolosana a franchi le cap des 10000 ouvrages mis en ligne avec un document intitulé « A M. le directeur et à MM. Les membres du jury d’expropriation ». Dans ce mémoire, Monsieur Darrieux, notaire, conteste par l'intermédiaire de son avocat Charles-Joseph-Gaspard de Saint-Gresse l’indemnisation proposée par la ville de Toulouse pour l’expropriation de sa maison  qui lui a été notifiée le 1er février 1850

Essai sur la nature, les causes et le traitement de la maladie épidémique miliaire...(Toulouse, 1786)

Si la peste ou le choléra et leurs ravages font encore largement partie de la mémoire collective, ce n’est pas le cas des épidémies de suette miliaire, maladie infectieuse encore mystérieuse, sans doute d’origine virale, dont la forme maligne peut être mortelle. Elle a pourtant aussi apporté son lot de malheurs en France, aux 18e et 19e siècles, et notamment en 1781 et 1782, dans le Languedoc et le Roussillon.

Légende traduite de l'allemand : A quoi bon flambeaux, lumière et lunettes quand les gens ne veulent pas voir

Tolosana vous propose de vous conduire vers la sagesse, en empruntant une voie assez escarpée, celle d'un classique de l'alchimie, l’Amphitheatrum sapientae aeternae (L’amphithéâtre de la sagesse éternelle), dans sa version de 1609.

En 1511, Charles de Bovelles(1479-1567) publie un recueil d’une douzaine de petits traités métaphysiques et mathématiques dans lesquels l’illustration tient une part importante.

En ce début d’année, Tolosana vous offre ses vœux en occitan, plus précisément en « patouës de Toulouso », par la voix de l'avocat toulousain marcel Céren, véritable spécialiste du sujet. C'est l'auteur des brochures : Les souéts de bouno annado a la fayssou de Goudouli per l'annado 1876, Las estrénos del prumié dé l'An 1880 a Toulouso et Lé prumié dé l'an à Toulouso pér un paysan de Lalando  (qui témoignent notamment que les fêtes de fin d’année étaient déjà à la fin du 19e siècle des fêtes de la consommation, pain béni pour les commerçants).

Perle des perles rares malgré son apparence très modeste, la Perla preciosissima.Añadida y emendada por el reverend padre Frey Luys de Granada, publiée à Lisbonne en 1575, a longtemps été considérée comme perdue par les bibliographes,et n’est connue que par cet unique exemplaire.

Dès l’Antiquité, pour mieux comprendre le vivant, quelques médecins ont pratiqué des dissections anatomiques sur des cadavres humains. On fragmente le corps, on le met en pièces, afin d’apprendre à mieux le connaître. Interdite jusqu’au XIIIe siècle puis tolérée par l'Eglise, l'ouverture de corps morts, à des fins d'enseignement et de recherche, se généralise à la Renaissance et cet intérêt pour l’art de l’anatomie se prolonge durablement. Mais, au XIXe siècle, la révolution lithographique marque un tournant dans l’histoire des atlas d’anatomie.

Le 14 avril 1540 des étudiants mettent le feu au bâtiment abritant les salles de cours de la faculté de droit de Toulouse, pour protester contre une atteinte à leurs droits.

NOUS CONTACTER
Tolosana Université de Toulouse