auteur

Forcadel, Etienne

(1519-1578)

Originaire de Béziers, Etienne Forcadel suit des études de droit à l’université de Toulouse, où il est notamment l’élève d’Arnaud Du Ferrier. Il publie dès 1542 sa première œuvre, le Penus juris civilis. En 1544, après son doctorat, il brigue une chaire à la faculté de droit de Toulouse mais il ne l’obtient pas. Il échoue de nouveau en 1547. Il donne cependant des cours à « l’école des Institutes », local mis à disposition par l’université pour des cours privés de droit. Il est enfin nommé professeur en 1557, à l’issue d’un concours interminable initié en 1554 auquel Cujas avait fini par renoncer. Inquiété plusieurs fois pour ses positions modérées en faveur des réformés, il est arrêté en 1575 sur dénonciation d’un collègue rival, mais est libéré sur intervention d’Henri III. Il décède trois ans plus tard. Son œuvre juridique singulière connaît un certain succès au XVIe siècle. Inventeur d’un genre, le dialogue philosophico-juridique, il rédige également des ouvrages liés à l’histoire ou à l’actualité de la France. Enfin, trois commentaires juridiques techniques sont publiés après sa mort par son fils Pierre. Etienne Forcadel, mainteneur des Jeux floraux, a également laissé une œuvre littéraire.

Dictionnaire historique des juristes français (XIIe-XXe siècle). Pub. sous la dir. de P. Arabeyre, J.-L. Halphérin, J. Krynen. Paris, PUF, 2007

NOUS CONTACTER
Tolosana Université de Toulouse