Perle rare : Le chauffage économique (Vienne, 1794)

En cette période hivernale, voici un ouvrage d'actualité, publié il y a plus de deux siècles par François Cointereaux : Le chauffage économique… (Vienne, 1794). Après une présentation historique des cheminées et une comparaison des cheminées à la française et des fourneaux à l’allemande, l’auteur fait la promotion d'un nouveau mode de chauffage qui combine leurs avantages : les "cheminées-fourneaux". Il "convient à toutes les classes peu fortunées… de la ville et de la campagne" et non seulement "il épargne le bois", mais aussi il "donne une chaleur douce, renouvelle l'air" et évite ainsi "les effets meurtriers de l'air trop souvent infect que respirent de pauvres familles dans leur réduit". L'auteur donne des indications précises, accompagnées de schémas et figures, pour les construire soi-même. Pleinement convaincu de l'utilité de cette innovation, il souhaiterait qu’elle soit imposée à tous les propriétaires louant des logements bon marché. Il complète son propos en préconisant l’adoption du "charbon de pierre" (houille) pour le chauffage, prenant exemple sur les poêles en "fer fondu" du pays de Liège car, souligne-t-il, le bois "deviendra tous les jours plus rare et plus cher". On assiste en effet dans la deuxième moitié du 18e siècle à une flambée de la consommation et des prix du bois, qui devient une ressource en danger et une question sociale très sensible. C’est donc une véritable transition énergétique que l'auteur appelle de ses vœux, en avançant des arguments avant tout pratiques - économies, confort, santé – sans développer le problème de la raréfaction de la ressource, sujet mis en avant par des théoriciens comme Duhamel du Manceau.

L’auteur de ce traité est l’entrepreneur et maître maçon lyonnais François Cointeraux (1740-1830), connu des spécialistes pour être le pionnier de l’architecture moderne en pisé. Il fait la promotion de cette technique de construction dès 1785, dans plusieurs publications dont le Cours d’architecture rurale pratique ou … la manière de bâtir en pisé… publié à Vienne en 1792 et 1793, en 4 parties illustrées d’une vingtaine de planches. L'exemplaire du Chauffage économique ici présenté, qui fait partie des collections de la BUC de l'Université Toulouse Jean Jaurès, est d’ailleurs relié, comme deux des quatre autres exemplaires recensés dans le monde, avec le Cours d’architecture rurale pratique, formant un recueil faisant écho aux préoccupations écologiques actuelles.

Le chauffage économique...(Vienne, 1794)Cours d'architecture rurale pratique ou ...la manière de bâtir en pisé (Vienne, 1792-1793)

 

 

 

 

 

 

 

 

Pour en savoir plus :

Deveze Michel."Les forêts françaises à la veille de la Révolution", Revue d’histoire moderne et contemporaine, tome 13 N°4, Octobre-décembre 1966. pp. 241-272. [En ligne]

Hubert Guillaud, "Les grandes figures du patrimoine régional Rhône-Alpes. François Cointeraux (1740-1830) pionnier de la construction moderne en pisé", Monographie historique. 1997. <hal-01886193>

Jean-Philippe Garric, "François Cointeraux (1740-1830). L’avant-garde de Art de bâtir aux champs", In situ, Revue des patrimoines, 21, 2013 [En ligne]

Les leçons de la terre. François Cointereaux (1740-1830)... Paris, INHA/Editions des Cendres, 2016

Posté le 04/01/2019 | Par Marielle Mouranche

NOUS CONTACTER
Tolosana Université de Toulouse