Images à découvrir : un atlas d’anatomie médico-artistique toulousain

Cette gravure est extraite du Nouveau recueil d’ostéologie et de myologie, dessiné… d’après nature , de Jacques GAMELIN (Toulouse, J. F. Desclassan, 1779).

La légende indique, en latin : "Priez pour ne pas tomber dans la tentation" (Evangile selon saint Matthieu, chap. 26, verset 41). Le squelette, représenté en position de prière, semble pourtant en train de succomber à la tentation de la lecture...

Cet atlas d’anatomie illustré est un exemple singulier parmi les nombreux ouvrages de ce genre publiés au XVIIIe siècle. Son auteur, le peintre Jacques Gamelin (1738-1803) a souhaité s’adresser à la fois aux artistes, pour l’apprentissage du dessin de la figure humaine, et aux médecins, pour l’apprentissage de l’anatomie. Le premier tome est consacré aux os, le second aux muscles. Inscrit dans la lignée du célèbre De humanis corporis fabrica de Vesale (1543), ce livre se distingue par la force, l’imagination et la variété de son illustration : planches anatomiques proprement dites, représentations de squelettes dans des mises en scène souvent humoristiques, écorchés dans des positions parfois inhabituelles, illustrations sans rapport avec l’anatomie, comme ces scènes de batailles dont certaines préfigurent les Caprices de Goya. Dans le prospectus édité pour la souscription du tome 2,  Gamelin donne des précisions sur la réalisation des illustrations : elles sont été "dessinées d'après nature... d'après des dissections faites sous ses yeux." et remercie les magistrats toulousains d'avoir mis à sa disposition les cadavres de "scélérats", après les  avoir "frappé du glaive de la Loi". Malgré ses qualités artistiques et scientifiques, cet ouvrage fut un échec commercial et ruina son auteur : 60 exemplaires seulement furent vendus. Après lui, l’anatomie artistique et l’anatomie médicale suivront des chemins séparés.

Pour en savoir plus : Benjamin A. RIFKIN, L'anatomie humaine, cinq siècles de sciences et d'art, Paris 2016

Ce livre fait partie du corpus  Sciences et médecine en pays toulousain, (Médecine) et Arts et littérature en pays toulousain, (Arts)

Posté le 09/01/2017 | Par Marielle Mouranche

NOUS CONTACTER
Tolosana Université de Toulouse